Taltson Hydroelectricity

Projet d’agrandissement de la centrale de la rivière Taltson

Le projet hydroélectrique de la rivière Taltson vise à agrandir la centrale existante et à relier les systèmes ténois de transmission actuels pour fournir en énergie propre la région riche en minéraux de la province géologique des Esclaves.

Faits en bref

  • La centrale de la rivière Taltson a une capacité de production d’électricité de 200 MW.
  • L’agrandissement, qui représente 60 MW supplémentaires, pourrait éliminer 240 000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par année.
  • 270 km de lignes de transmission relieront le réseau hydroélectrique de la rivière Taltson à celui du Slave Nord.

Étapes du projet

  1. Relier le réseau hydroélectrique de la rivière Taltson à celui du Slave Nord et y ajouter 60 MW.
  2. Alimenter en hydroélectricité la province géologique des Esclaves et le secteur des ressources.
  3. Relier le réseau hydroélectrique ténois au réseau électrique nordaméricain.

Faits saillants du projet

  • Le projet fait partie intégrante d’un concept de corridor d’infrastructures permettant d’offrir tous les services (transport, énergie propre, communications) à la région riche en minéraux de la province géologique des Esclaves.
  • L’agrandissement initial ajoutera 60 MW à la capacité existante de la centrale, qui est de 18 MW.
  • L’augmentation de la capacité pourrait aider à stabiliser les coûts de l’électricité pour les habitants et les entreprises des TNO.
  • Le projet offrirait des possibilités de partenariats avec les gouvernements
    autochtones et des emplois pour les Ténois.
  • L’ajout d’une centrale de 60 MW au fil de l’eau n’entraînera pas de nouvelle inondation, ce qui permet de limiter les répercussions environnementales.

État d'avancement actuel

  • Fin 2018, un financement fédéral d’environ 2 millions de dollars a été
    obtenu pour revoir et mettre à jour les études de faisabilité, ainsi que pour
    soutenir les partenariats avec les gouvernements autochtones.
  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à verser 18 millions de dollars
    sur trois ans pour ce projet dans son budget de 2019 (en mars).
  • Des travaux sont en cours pour élaborer les plans de la centrale
    hydroélectrique et de l’installation d’une ligne de transport d’électricité,
    pour respecter les responsabilités en matière d’environnement, pour
    mobiliser les parties prenantes et pour consolider des partenariats avec les
    instances autochtones.
  • Des discussions avec les entreprises du Nord et les marchés du Sud sont en cours pour définir le calendrier des projets et cibler les marchés
    d’électricité.