Conducteurs et véhicules

Conduite hivernale

Les conducteurs des Territoires du Nord-Ouest doivent toujours être au fait des conditions météorologiques pour être prêts à faire face à diverses situations imprévues. 

Avant de partir

  • Installez de bons pneus d’hiver. Avant le début de l’hiver, installez des pneus d’hiver sur votre véhicule, car ceux-ci assurent une meilleure traction et une meilleure tenue de route dans la neige, la gadoue et sur la glace.
  • Assurez-vous que chacun des passagers du véhicule a des vêtements d’hiver chauds à sa disposition.
  • Préparez une trousse d’urgence hivernale qui contiendra des vêtements chauds, des chandelles et une lampe de poche, des allumettes, des sacs de couchage ou des couvertures, une trousse de premiers soins, un couteau de poche, des boîtes de noix, des barres énergétiques, un morceau de tissu de couleur vive qui pourra servir de drapeau, une petite pelle, du sable et une sangle de remorquage.
  • Avisez quelqu’un de vos plans de déplacement.
  •  Assurez-vous que votre véhicule a fait l’objet de l’entretien nécessaire.
  • Vérifiez les conditions routières et météorologiques.
  • Soyez toujours prêt à faire face aux intempéries.
  • Avisez quelqu’un de vos plans de déplacement, soit votre heure de départ, votre itinéraire et l’heure d’arrivée prévue.
  • Faites le plein d’essence.
  • Assurez-vous que vous avez suffisamment de liquide lave-glace dans le réservoir et qu’il est coté pour des températures hivernales de -40 °C. Ayez toujours un contenant supplémentaire dans le véhicule.

Après le départ

  • Maintenez votre réservoir de carburant au moins à moitié plein.
  • Vérifiez souvent la pression d’air des pneus, car elle baisse lorsque le mercure descend.
  • Assurez-vous de bien voir et d’être bien visible lorsque la faible luminosité, la poudrerie et les conditions de voile blanc réduisent votre visibilité.
  • Assurez-vous que les vitres de votre véhicule sont dégagées.
  • Laissez une bonne distance entre votre véhicule et celui qui vous précède : au moins quatre secondes dans des conditions de conduite difficile.
  • Regardez loin en avant quand vous conduisez afin de pouvoir reconnaître les dangers à l’avance et d’avoir amplement le temps pour réagir.
  • Ajustez votre conduite et votre vitesse aux conditions routières et météorologiques. Roulez à une vitesse constante.
  • Les ponts et les viaducs gèlent plus vite, donc ralentissez et, à leur approche, évitez les changements soudains de vitesse ou de direction.
  • Soyez à l’affût de la glace noire (sections de route qui sont noires et brillantes).
  • Vous devez être prudents sur la route en présence des gros camions et des autobus qui peuvent projeter de la neige sur votre pare-brise.
  • Pour que le système de freinage antiblocage fonctionne correctement, vous devez appliquer une pression constante et ferme sur la pédale. Pour un freinage d’urgence, au besoin, appuyez à fond sur la pédale de frein, même si la route est mouillée ou glacée.
  • Ajustez votre conduite aux conditions routières et météorologiques. Ralentissez et évitez de donner un coup de volant soudain et de freiner ou d’accélérer brusquement, car cela peut causer le dérapage de votre véhicule. Si vous dérapez, relâchez les freins, enfoncez la pédale d’embrayage ou placez le sélecteur de la boîte automatique à la position neutre, puis dirigez le véhicule dans la direction où vous voulez aller.

Si votre véhicule est enlisé ou en panne

  • Restez calme. Demeurez à l’intérieur du véhicule. Vous y serez au chaud et en sécurité. Attendez l’arrivée des secours.
  • Soyez prudent si vous devez sortir de votre véhicule sur l’accotement d’une route achalandée. Si possible, utilisez la portière du côté opposé à la circulation.
  • Attirez l’attention sur votre véhicule. Utilisez les clignotants d’urgence, des fusées éclairantes ou un écriteau « Appelez la police ». Faites tourner votre moteur le moins souvent possible. Pour avoir de l’air frais, entrebâillez une fenêtre du côté opposé à celui d’où le vent souffle. Vous devrez peut-être sortir de votre véhicule occasionnellement pour vous assurer qu’il n’y a pas de neige qui bloque l’extrémité du tuyau d’échappement avant de faire tourner le moteur.
  • Soyez très prudent si vous essayez de dégager votre véhicule de la neige. Habillez-vous chaudement, pelletez lentement et ne vous fatiguez pas outre mesure. Des vêtements secs conserveront la chaleur de votre corps. Si vos vêtements sont mouillés en raison de la température ou de votre transpiration, vous risquez une dangereuse perte de chaleur corporelle.
  • Dans des conditions de blizzard, surtout la nuit, assurez-vous que tous demeurent éveillés, car l’arrivée des secours pourrait être longue. Maintenez une bonne circulation en bougeant les pieds, les mains et les bras.